Présentation & organisation

Le deuxième colloque francophone PLUridisciplinaire sur les Matériaux, l’Environnement et l’Electronique (PLUMEE 2011) aura lieu à Limoges (France) du 30 Mai au 1 Juin 2011.

  

La première édition, qui a eu lieu entre le 31 mai et le 06 juin 2009 à Busteni (Roumanie), a réuni un grand nombre de participants venus de Limoges. Cette première édition a été organisée sous le patronage de la Société Roumaine de Céramique (Maria Preda), de l'Université de Limoges (ENSIL - Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Limoges) de l'Ecole Nationale Supérieure de Céramique Industrielle (ENSCI Limoges) et de l'Institut National des Micro- technologies (Cornel Anton, Alina Melinescu).

PLUMEE 2011 est un colloque pluridisciplinaire permettant de créer ou de renforcer les liens entre les différentes communautés scientifiques francophones tout en favorisant les échanges entre les doctorants. Pour renforcer les contacts et favoriser le développement de collaborations durant ce colloque, des thèmes scientifiques transversaux, i.e. Matériaux, Environnement et Electronique, sont proposés.

Le programme du colloque est constitué de sessions de présentations orales ou sous forme d’affiche. La langue officielle utilisée sera le français mais l’anglais sera également accepté. Le colloque est largement ouvert aux scientifiques de tous les pays, désireux de présenter leurs travaux en langue française. Ce colloque s’inscrit par ailleurs dans les relations privilégiées entre la région BACAU (Roumanie) et la région LIMOUSIN. Les frais de d’inscription étant faibles (environ 50 euros/personne), ce colloque vise à promouvoir également la francophonie à travers la venue et les échanges entre scientifiques issus de différent pays francophones de l’Europe, d'Afrique du nord, etc.

Face aux défis d’éducation et de santé des populations, de développement économique et de protection sociale, mais aussi de dégradation de l’environnement, les pays les moins nantis doivent compter sur les autres plus développés au nom de la solidarité francophone.

Quels rôles peut jouer la recherche francophone universitaire pour le développement:

-proposer des solutions alternatives, résultats d’études de recherche-action en évitant le transfert technologique et le copier-coller de solutions du nord ;

-conforter les équipes locales de chercheurs en travaillant en réseaux locaux, régionaux et/ou internationaux  pour garantir l’échange et le partage d’informations et de données ;

-accroitre les échanges d’étudiants, d’enseignants-chercheurs en favorisant aussi les relations sud-sud et/ou sud-est.

La Francophonie a toute sa place de même que les universités francophones organisées au sein de l’AUF (cf.http://www.auf.org), d’autant plus que 22 réseaux de chercheurs francophones existent et contribuent aux objectifs précédents même s’ils soufrent d’un manque chronique de moyens, (cf. http://www.auf.org/actions/reseaux-chercheurs). Au sein de la Francophonie plurielle et solidaire, la diversité culturelle est un atout dans la mondialisation, elle est «source d’échanges, d’innovation et de créativité, aussi nécessaire pour le genre humain qu’est la biodiversité dans l’ordre du vivant. » (Article 1 de la Déclaration universelle de l’Unesco sur la Diversité Culturelle).

Ce colloque bénéficie du soutien de la Région Limousin, de l'Université de Limoges et de la Francophonie de l'Université de Limoges.

Ce colloque est organisé par :

L’ENSIL (Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Limoges), Université de Limoges en collaboration avec :

Ce colloque est soutenu par les Instituts de Recherche associés IPAM, GEIST, et en particulier XLIM.